BIENVENUE AU Camping D'Ibarron *** A saint pee sur nivelle AU PAYS BASQUE



OUVERTURE DU CAMPING POUR LA SAISON 2019 !


Chers clients, chères clientes le camping ouvre ses portes en ce samedi 27 Avril 2019 pour une nouvelle saison! Cette année encore nous sommes prêts à vous accueillir dans un esprit familial et de partage afin que vos vacances se passent au mieux et que vous repartiez aussi amoureux du Pays Basque que nous le sommes.

Pour nous joindre : camping.dibarron@wanadoo.fr ou par téléphone au 05.59.54.10.43

Site web : www.camping-ibarron.com

Facebook : https://www.facebook.com/campingdibarron/

Instagram : https://www.instagram.com/?hl=fr


Une visite incontournable à St Pée sur Nivelle :

Le seul écomusée de la pelote et du xistera du Pays Basque en son et lumière !

L’Ecomusée de la Pelote et du Xistera Pilotari est situé à Saint-Pée-sur-Nivelle, un village se trouvant entre Espelette et Saint-Jean-de-Luz. Tous les villages de notre pays ont une histoire liée à la pelote basque mais Saint-Pée-sur-Nivelle a joué un rôle fondamental dans le développement de ce jeu devenu sport. C’est ici que fut inventé le xistera (prononcer chistéra), ce petit panier en osier si particulier .

La pelote basque est un terme générique qui décrit un sport se déclinant en différentes spécialités. Chacune porte le nom de « l’instrument » utilisé pour la pratiquer. On trouve ainsi des personnes jouant à la pala, à la main nue, au xare ou au chistera. Au total, il existe 21 disciplines dont chacune possède ses propres règles et des lieux de pratique spécifiques comme par exemple le fronton, le trinquet ou le Jai-Alai.

L’histoire dit que Gantxiki, fils du forgeron du village eut l'idée alors qu'il jouait avec son copain Halsouet de la ferme Donamartia, d'utiliser un petit panier d'osier pour lancer la pelote plus loin. L’invention de cet enfant de 13 ans, fût le début d’une longue histoire dont les détails vous seront contés au fil des différentes salles de ce musée.

En poussant la porte de l’Ecomusée de la Pelote et du Xistera Pilotari, les secrets de ce sport emblématique, la fabrication d'un xistera et d'une pelote vous seront dévoilés. Vous assisterez aussi à la projection sur écran géant d’extraits de mémorables parties de pelote et découvrirez le visage de grands champions.

Infos pratiques

L'écomusée de la pelote basque et du xistera Pilotari est ouvert toute l'année.

Durée de la visite : 45 minutes

Horaires des visites :

- Janvier- Février- Mars-Octobre-Novembre-Décembre : du lundi au vendredi de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h30

- Avril -Mai- Juin-Septembre : du lundi au vendredi de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h30 et le samedi de 9h00 à 11h30

- Juillet - Août : du lundi au samedi de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 17h30 et le dimanche et jours fériés de 10h00 à 12h00



Une activité reposante à 2 pas du camping!

La rivière de la Nivelle est classée en première catégorie.

La Nivelle, qui prend sa source en Espagne près du mont Alcurruntz (923 m), à quelque 520 mètres d’altitude, se jette dans le golfe de Gascogne après 39 kilomètres d’un des plus beaux parcours du pays. C’est le fleuve côtier le plus au sud du pays basque nord et on peut s'y adonner à la pêche en rivière. Le permis de pêche est obligatoire.

Poissons : truite fario en abondance sur les zones les plus montagneuses, puis salmonidés migrateurs et enfin carnassiers et poissons blancs sur les parties situées les plus à l’aval.

Techniques de pêche : appâts naturels, mouche, leurres.

Périodes : de mars à septembre en 1ère catégorie, automne pour la 2ème catégorie.

Pour tout renseignement, veuillez contacter l' AAPPMA Nivelle au 05.59.54.58.24



Pour ceux qui se demandent ce qu'est un Pottok :


Le Pottok est Installé depuis des millénaires au Pays Basque. Naturellement la morphologie du Pottok a évolué avec les conditions écologiques et historiques, mais personne ne conteste que le Pottok, après tant d‘années accroché aux montagnes du Pays Basque, constitue une race primitive locale. Provenant, il y a un million d'années, d'Amérique du nord, passant par le pont naturel réunissant alors l'Alaska et la Sibérie, le cheval proche de celui de Prevalski s'établit d'abord en Asie puis émigre en Europe, alors qu'il disparaît complètement en Amérique. Il s'installe dans les montagnes du Pays Basque et résiste au climat très perturbé des dernières glaciations de la fin du quaternaire. Les découvertes préhistoriques faites dans les grottes de Sare, d'Oxocelhaya, d'Isturitz représentent des chevaux d'un type proche du Pottok actuel. Naturellement sa morphologie a évolué avec les conditions écologiques et historiques, mais personne ne conteste le fait que le Pottok, après tant d'années accroché à nos montagnes, constitue une race primitive locale. Les Basques eurent la sagesse de ne pas décimer les troupeaux de petits chevaux, comme cela se passa dans beaucoup d'autres régions ; au contraire ils l'exploitèrent avec d'autant plus de facilité que le pottok ne demandait aucun soin particulier : il suffisait de venir chercher dans la montagne les produits de l'année, généralement destinés à la boucherie. Au 19ème siècle, on l'utilisait dans les mines de la région mais aussi dans celles du Nord et de l'Est de la France, car de petite taille, robuste et peu exigeant. Il fait partie de la culture basque et fût très utilisé dans la contrebande entre France et Espagne. Il fit rêver beaucoup d'enfants, lorsqu'il paradait dans les cirques avec sa belle robe pie. Aujourd'hui, chaque Pottok a son propriétaire et il est de tradition chez les éleveurs de donner au petit enfant une pouliche, qui procurera par la suite un petit pécule. Ils vivent librement en horde d'une vingtaine de juments accompagnées de leur bel étalon sur les versants des massifs de la Rhune, de l'Artzamendi, du Baïgura et de l'Ursuya où ils participent à l'entretien de la montagne. D'autres sont élevés en prairie, destinés aux activités sportives et de loisirs.









                                                                          

 

                                             Fêtes de fin d'année


Le camping vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année!!
Nous espérons vous retrouver l'année prochaine dans la joie, la santé et la prospérité.

                                                               
      


Vous pouvez nous contacter au : 05 59 54 10 43 ou par email : camping.dibarron@wanadoo.fr                              

____________________________________________________________________


                                    



avis clients & guide du camping ibarron